Post Mortem du Gala 2015

Encore une fois le Carrefour a mobilisé plus de 150 participants. Ce fût un franc succès. Le président par Intérim Me Michel Coulanges et le président fondateur Christian Martin à l’ouverture de la séance  ont fait l’historique et l’éloge des activités de Carrefour.  Le trésorier de Carrefour Michel Wong Kee Song a animé la soirée avec brio et ce en compagnie de Me Coulanges et Christian Martin pour la remise des prix aux lauréats.

15 ans d’existence avec  très peu de subvention, le Carrefour a été supporté en grande partie par le monde des affaires, en particulier par des maisons de commerce comme Almassa International  Inc., Forfiber Inc, Balcorpt LTD, Sogelco international Inc. Dans le cadre des conférences commerciales les Banques comme RBC, Banque Nationale , Caisse Desjardins, Banque Laurentienne, et les assureurs de crédits, EDC, Coface, Euler-Hermès, et puis l’organisation  bien connue du Corim, ainsi que les associations comme, le groupe export agro- alimentaire, les manufacturiers exportateurs du Québec, , Hong Kong Canada Business Association (HKCBA), Afrique expansion  et Contacts-monde ont tous collaborés aux événements, devenant soit des sponsors /ou collaborateurs fidèles et loyaux.

Le carrefour se présente donc comme une association unique qui s’est  définie au fil des ans comme un rassembleur du monde des affaires et de la diversité.

A la table d’honneur nous avons noté des personnalités qui sont des fidèles aux activités du Carrefour, Soit L’Honorable Jacques Saada, Madame Alexandra Mendes, MP Député de Brossard-St-Lambert Présidente de la remise des médailles et son époux Joao Novo , Madame Pierrette Wong  la Commanditaire du Prix Jeunesse, la présidente directrice générale d’Afrique expansion Amina Gerba et son époux récipiendaire du prix  Journalisme et communications Malam Gerba, Ph.D. Vice-président exécutif et Directeur de la publication Afrique Expansion, Le président de Sogelco Gabriel Elbaz, Monsieur le Maire Michel Adrien récipiendaire de la médaille de Carrefour 2004, Mme Monique Bergeron. Pionnière de l’enseignement bilingue de la rive-sud, présidente de l’Académie Marie-Laurier et médaillée 2008 de Carrefour, Michel Wong Kee  Song président du Rotary Club du Vieux Montréal et médaillé du Carrefour 2002  accompagné de son épouse Suzanne et d’Annie Chan past présidente du même Rotary Club, et enfin  Monsieur Faris Faris président d’Alamassa  International Inc et président de cette soirée, le récipiendaire du grand prix du multiculturalisme pour son soutien pendant 15 ans aux activités culturelles au sein de Carrefour.

Vous pourrez consulter la liste des lauréats et carrières impressionnantes  via les biographies PDF aussi jointes.

Il est à noter en particulier  les prix suivants : Prix jeunesse no 265,  le prix intégration emploi no 210 et le grand prix du multiculturalisme no 284. Ces prix sont une exclusivité de Carrefour.
(Sont jointes aussi la photo de groupe no 306 de bien des récipiendaires du Carrefour et la photo de la soirée no 022, ).

La soirée d’une ambiance chaleureuse et très bien animée par le Créole Band Orchestra de Fabiano a conquis très rapidement l’ensemble des participants. Nous remercions Fabiano et son équipe pour une prestation remarquable appréciée de tous.

Le Carrefour par la présente remercie toute l’Équipe pour sa contribution au développement de l’organisation de la soirée en particulier les membres du conseil d’administration et ce en complément de ceux déjà cités plus haut soit: Hamid Landrichi Agent Immobilier, Gérard Philis Agent de sécurité en formation de Massothérapeute, et Yaovi Bouka Doct.Sc.de Gestion, Pl. Financière Groupe investors. Nous remercions aussi Mr Jean-Paul  Kozminski, courtier en assurance collectif, pour son implication à parfaire le développement l’organisation du Gala.

Quoique la Remise des médailles 2015 des arts et métiers, Rayonnement du multiculturalisme avait comme leitmotiv cette année << Le sentiment d’appartenance et respect de l’autre>> Le carrefour a démontré une fois de plus la détermination de sa devise  « Se faire connaître et reconnaître »

Par ailleurs, la citation du président fondateur est toujours fondamentale :

« L’inter-culturalisme prend sa source dans la mouvance des peuples et fait de l’identité culturelle une richesse, un engrais pour la terre d’accueil »

Post Mortem Québec Zone Franche du commerce international

Nous voudrions remercier tout d’abord tous nos collaborateurs et commanditaires  majeurs et les 12 autres collaborateurs cités au programme ci-dessous.

Capture d’écran 2016-02-14 à 12.10.15

 

 

Liste des conférencier

 

Historique

L’activité ci-dessus, du 25 Septembre, 2015 au Holiday Inn Select Montréal (Voir programme ci0dessous) a été un succès plus de 137 personnes aidées
La conférence a été annoncée depuis le 16 Septembre 2014, au dernier forum interactif 2010 intitulé « L’agro-alimentaire et ses défis » qui a été parrainé par la Caisse Desjardins.
Cette année, nous nous sommes concentrés sur le marché de l’alimentation en tant que source d’intégration et de développement d’une zone franche d’exportation sur la rive sud de Montréal.

Bien que la création d’une Zone Franche dans le passé a soulevé de nombreuses questions et critiques, la dynamique actuelle est très favorable au développement des exportations grâce à une zone géographique limitée.
Actuellement, les deux paliers de gouvernement (fédéral et provincial) soutiennent la création de zones franches d’exportation.

Vous pouvez vérifier à cet effet sur le site web du fédéral  site web du fédéral qui détaille programmes ainsi que tous les avantages d’une zone franche.
A noter que Le gouvernement fédéral envisage la création d’une zone exempte d’Halifax (annoncé 30 Juillet, 2015).

Pour sa part, la province a récemment annoncé la création de deux centres de distribution: Vaudreuil-Soulages et Contrecœur (annoncé 15 Juillet, 2015)
Compte tenu des négociations en cours sur le libre-échange avec l’Europe et certains Moyen-Orient zones franches qui sont placés dans le leadership du marché de congélation, la zone franche des exportations du Québec devrait se doter d’une zone géographique déjà porteuse d’un marché en croissance qu’est l’agroalimentaire localisé entre Longueuil, Saint-Hyacinthe et de Contrecœur. Cette localisation serait un atout compte tenu des infrastructures portuaires prévues à Contrecœur.
Les banques par ailleurs dans de nombreuses Zones Franches sont en train de mettre en place des centres financiers internationaux.

A noter que nos conférences d’affaires et/ou forums interactifs portent toujours sur des sujets d’actualité dans le but d’informer les entreprises et de clarifier dans la mesure possible les questions soulevées.

Nos  conférences sont normatives sans esprit de compétition et de propagande parmi les participants.

La CCQ  a célébré son 15e anniversaire cette année, et 7 ans de collaboration stratégique avec l’Association des maisons de commerce extérieur du Québec et sommes fiers de voir que nos collaborateurs sont fidèles à nous depuis 2001.
L’évolution des marchés tels que l’agro-alimentaire une fois de plus nous a permis de rejoindre le Mouvement Desjardins, un acteur majeur dans les questions de l’alimentation, détenant au moins 43% du marché.

l’agro-alimentaire au sein du débat

La question de l’agro-alimentaire au sein du débat a été d’un intérêt tout particulier quant à son insertion dans une zone franche.

Nous avons eu beaucoup de félicitations pour l’ensemble des présentations et certains m’ont exprimé leur appréciation en disant que l’idée, de mettre en présence deux conférenciers de renoms de Desjardins quasi en même temps pour renforcer le concept de l’internationalisation des entreprises et la question du change étranger faisaient vraiment partie intégrante du sujet à développer quant aux rouages du débat de cette conférence.Un autre point essentiel, nous avons  annoncé en fin de séance : <<La création d’une agence de développement de la Zone Franche Québec>> ce qui  a marqué la finalité du débat. Effectivement les conférenciers de cette activité  m’ont confirmé  leur intérêt à poursuivre les discussions du débat par la matérialisation d’une Agence de développement.

Le 26 sept 2015, nous avons reçu un courriel d’une personnalité du Québec bien connu dans le milieu des affaires qui pose sa candidature à développer le projet avec nous.
En deux mots, nous pourrions rassembler quelques entreprises pour constituer à la fois un comité de développement du concept Zone Franche Québec et un comité capable de négocier les critères des modalités et d’applications dans cette zone de commerce international. Ce comité se ferait le porte-parole de l’internationalisation de nos entreprises, et assurerait le trait d’union entre le Fédéral et le Provincial. Nous croyons que cette Agence est porteuse d’un intérêt général dans le milieu des affaires. Le Gouvernement pose certes les jalons mais ne peut se priver de l’expérience des entreprises en commerce international  et des experts qui pratiquent le négoce/trading international.

Nous pensons que, les institutions désireuses d’accentuer leur développement sur le plan international, Québec Zone Franche de commerce international serait d’ores et déjà une amorce, un tremplin, un vecteur local orienté vers l’Europe compte-tenu de l’alliance outre atlantique.

Si vous souhaitez prendre une priorité de coopération dans ces discussions avec notre groupe qui est sur le point de se constituer. Laisser-nous savoir par courriel au Christian Martin du rôle que vous pourriez jouer dans l’organisation.


English translation

Post Mortem Quebec Free Zone International Trade

History

The above activity, the September 25, 2015 at the Holiday Inn Select Montreal (See program hereunder) was successful over 137 people assisted. The conference was announced since the last Interactive Forum 2010 entitled « The Agri-food and its challenges » which was sponsored by the Caisse Desjardins. This year, we focused on the food market as a source of integration and development of an export processing zone on the south shore of Montreal.

Although the creation of a free zone in the past raised many questions and criticisms, current momentum is very favorable to the development of exports through a limited geographical area.

Currently, the two levels of government (federal and provincial) support the creation of export processing zones.

You can check for this purpose on the website of the federal federal website site web du fédéral which details programs and all the benefits of a free zone. Note that the federal government is considering the establishment of a zone free of Halifax (announced July 30, 2015).

For its part, Québec recently announced the creation of two distribution centers: Vaudreuil-Soulages and Contrecoeur (announced July 15, 2015)
Given the ongoing negotiations on free trade with Europe and some Middle East free zones that are placing  the leadership in the freezer market, the free zone of Quebec exports should consider a geographical area which has a growing Agri-food market  located between Longueuil, Saint-Hyacinthe and Contrecoeur. This location would be an asset in view of the harbour infrastructures forcasted in Contrecoeur.

Banks also in many free zones are being set up international financial centers.
Note that our business and / or interactive forums conferences always focus on current issues in order to inform companies and clarify the extent possible the issues raised.
Our conferences are normative without competitive spirit and propaganda among the participants.

The CCQ has celebrated its 15th anniversary this year and 7-year strategic collaboration with the Association of trading houses and Quebec and are proud to see that our collaborators are loyal to us since 2001.
Market developments such as the food once again allowed us to reach Desjardins Group, a major player in food issues, holding at least 43% of the market.

The AGRI-FOOD subject

The issue of food in the debate was of particular interest in inclusion in a free zone.
We had a lot of praise for all the presentations and some expressed appreciation by saying that the idea of ​​bringing two Desjardins renowned speakers almost at the same time to reinforce the concept of the internationalization of businesses and  the issue of foreign exchange really were part of the subject to develop about the workings of the debate of this conference.

Another key point, we announced late in the session: << The creation of a Free Zone Quebec development agency >> what marked the aim of the debate. Indeed speakers of this activity have confirmed their interest in continuing discussions debate about the materialization of a development agency. September 26, 2015, we received an email from a Quebec personality well known in the business community who applies to develop the project with us.

In short, we could gather a few companies to be both a development committee concept of Free Zone Quebec and a committee able to negotiate the terms and criteria of applications in the area of ​​international trade. This committee would be the spokesman of the internationalization of  business, and ensure the link between the Federal and Provincial. We believe that this Agency carries a general interest in the international trade. The government certainly paves the way but can not deprive of corporate experience in international trade, and experts who practice trading / international trading.

We believe that the institutions wishing to enhance their development internationally, Quebec Free Zone international trade would be a primer, a springboard, a local vector facing Europe in view of the alliance across the Atlantic.
If you want to take a cooperation priority in these discussions with our group who is about to be formed. Let us know by mail to Christian Martin the role you might play in the organization.