Cette conférence, organisée par le Carrefour des nombreux Communautés du Québec, sous le patronage de la Caisse Desjardins et avec l’appui d’une dizaine de collaborateurs, se tiendra le 25 septembre 2015 au Holiday INN Select, 99 rue Viger à Montréal à partir de 9h30 à 14h15 (accueil 9h).

Programme

Fiche d’inscription

Historique

En octobre 2005, nous avions présenté un mémoire au Gouvernement du Québec intitulé: « Mémoire pour le soutien aux Centres financiers internationaux« , dans lequel nous formulions déjà la nécessité d’implanter une zone franche au Québec.

En 2010 nous avons relancé la question de la Zone Franche lors de notre 5e tribune sur les enjeux économique du Québec qui avait été suivi d’un congrès de réseautage.

En août 2014, conscients que cet enjeu revêtait une grande importance pour le Québec, , les dirigeants de CCQ & AMCEQ organisaient, sur le sujet, une rencontre avec le député provincial de Mont-Royal Pierre Arcand.

Le 16 septembre 2014, à la clôture de la 10e tribune interactive sur l’agroalimentaire et ses enjeux, le président Christian Martin, alors Président du CCQ & de l’AMCEQ annonçait la tenue d’une conférence sur les Zones franches. Le mois suivant, il faisait parvenir au bureau du Ministre Pierre Arcand (nommé alors Ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et du plan Nord) une documentation sur les Zones franches.

Actuellement, les deux paliers gouvernementaux (fédéral et provincial) sont favorables à la création de zones franches. Vous pouvez consulter à cet effet le site web du fédéral qui détaille les programmes d’exonération des droits ainsi  tous les avantages d’une zone franche.

Le fédéral envisage la création d’une zone franche à Halifax. Le provincial officiellement a récemment annoncé la création de deux pôles de distribution: Vaudreuil-Soulanges et Contrecoeur.

Compte tenu du contexte actuel des négociations du libre-échange avec l’Europe et par surcroît de certaines Zones Franches du Moyen -Orient qui se placent en leadership du marché de la congélation, la zone franche du Québec devrait plutôt s’installer dans une zone située entre Longueuil et Saint-Hyacinthe afin de bénéficier d’une activité importante: l’agroalimentaire, un marché d’environ 23 Milliards de dollars.

Il est bon de noter que les banques s’implantent actuellement dans les Zones Franches

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/8398292.html