» Programmes financiers, avantages fiscaux, et immigration sont-ils vraiment un soutien à la croissance économique? « 

Préambule – Les grandes questions d’actualité:

N’y a-t-il pas un faux débat au sujet de l’immigration quand on la limite à un problème de réduction ou d’augmentation du quota?

  • Le quota est-il lié simplement à une main-d’œuvre qualifiée?
  • L’entrepreneur immigrant-investisseur est-il considéré hors quota?
  • L’immigration n’est elle pas  » la locomotive  » d’une croissance, sociale, culturelle et en particulier de l’économie globale?

Les programmes financiers et les avantages fiscaux ne devraient-ils pas faciliter la création d’entreprises ainsi que l’emploi
et augmenter la capacité d’accueil des immigrants?

Montréal International, les programmes financiers tel le centre financier international, les immigrants investisseurs et autres facilités fiscales
ont été mis en place afin de renforcer les attraits du Québec. Jouent-ils vraiment un rôle prépondérant dans le développement de l’économie du Québec?

La pérennité du Centre financier international de Montréal est-elle assurée? http://www.cfimontreal.com/
Les PME et les sociétés de négoce international sont-elles suffisamment conscientes des possibilités des programmes existants?

Dans le contexte économique actuel, ne serait-il pas nécessaire de revoir et éventuellement d’élargir ces programmes?
Les institutions financières jouent-elles pleinement leur rôle lors de la création d’entreprises (start-up)?

Faut-il créer un fonds de garantie sécurisé par le gouvernement pour aider les jeunes entrepreneurs, et les immigrants reçus?
Un exemple à visionner :http://www.marocentrepreneurs.com/index.php?id=124
Participants ciblés :

  • Grandes entreprises ainsi que les PME
  • Institutions financières
  • Jeunes entrepreneurs
  • Assureurs
  • Comptables
  • Avocats
  • Consultants à l’international, à l’immigration

Conférenciers

Cet article est publié dans Non classé. Ajouter au favoris le lien .